CRISE SANITAIRE COVID19 : COMMENT S'EN SORTIR AU MIEUX ?

Mai 2020 :

En cette période si particulière, nos repères vacillent, des peurs surgissent, des agacements sortent de façon incontrôlées...

Un soutien peut être nécessaire, pour en parler sans être jugé, sans être contredit... juste en parler et accepter, dans un endroit sécurisé de laisser sortir ses émotions, bien souvent confinées elles aussi.

Je suis là pour ça.

Voici un texte de Brigitte Asselineau, présidente de la FF2P, fédération à laquelle j’adhère :

Cette longue période de confinement se termine, même si nous sommes encore dans un déconfinement partiel, et j’avais envie de partager quelques réflexions sur cet épisode particulier et inédit.
Jamais nous n’avons vécu une telle situation où nous sommes autant privés de notre liberté de mouvement, où le monde entier est plongé dans le confinement, confrontés à notre impuissance et à nous-mêmes.
Comme toutes les crises, celle-ci nous pousse dans nos retranchements et c’est dans cette zone d’inconfort que nous allons trouver, et je le souhaite à l’échelle mondiale, de nouvelles ressources.
Nous le savons bien ce sont dans ces zones que nous sommes le plus créatif et que notre évolution est la plus grande.
...
Mais ne nous illusionnons pas.
Si nous venons, et je le souhaite, de passer l’orage de la crise sanitaire, l’ouragan de la crise sociale et de la détresse psychologique reste à venir.
...
La première étape va être celle du déconfinement et des angoisses qu’il va générer.
Bon nombre de personnes vont devoir sortir de leur cocon et réaffronter le monde, se confronter au réel, à la peur de la maladie et des autres potentiellement infectés et dangereux.
Chacun devra apprendre à vivre dans un monde incertain et imprévisible, voire insécure.
Ensuite viendra les répercussions économiques de cette crise, laissant dans son sillage de nombreuses vies brisées.
Là encore les psychopraticiens répondront présents pour accompagner toutes ces personnes qui auront besoin des professionnels de la psychothérapie pour traverser ces épreuves.

La question essentielle pour moi aujourd’hui est : « Que va-t-on apprendre de cette expérience ? »
...
Pour l’heure, avant de repenser l’avenir, c’est le temps de panser nos blessures.
Parce que cette crise délétère a occasionné bien des traumatismes.
Tout d’abord ceux qui ont été blessés dans leur chair, ceux qui ont perdu des proches et n’ont pas pu les accompagner, ceux qui ont souffert de cet isolement forcé, de la solitude, de l’abandon pour les plus démunis...
La liste est loin d’être exhaustive et nous aurons à regarder en profondeur les conséquences psycho-sociales de cette crise sanitaire sans précédent.
A n’en pas douter celle-ci laissera des traces, et pas uniquement dans les corps meurtris par la maladie.
Elle laissera aussi son empreinte dans le psychisme de chacun, des plus jeunes aux plus âgés.

...

Le confinement aura appris au monde entier l’importance de la relation.
L’importance pour les humains que nous sommes d’être en lien.
...

Brigitte ASSELINEAU,
présidente de la FF2P

Olivier Naccache

ON Thérapie

847 Grande Rue

17450 Saint Laurent de la Prée

Téléphone :  06 64 78 27 73

Courriel :      on.therapie@gmail.com